Créativité,  Maille endroit, maille envers et recommencer...

Projets tricot – Vacances d’été 2019

Tricoter…

Si je regarde mon activité tricotesque de ces six derniers mois, c’est pour constater que j’ai beaucoup moins tricoté que les années précédentes.

Au bilan de l’année…

J’ai commencé des projets sans en terminer aucun. Depuis décembre et mes petits soucis de santé, j’ai souvent préféré lire ou dessiner plutôt que de tricoter des soirées et des weekends entiers. La fatigue est partout dans la maison… Se ménager joue sur le ménage et le maintien de la maison à flots… J’ai fini l’année scolaire, bien épuisée et sans envie.

La communauté tricot de son côté a été le théâtre de grands questionnements autour de l’inclusivité et de l’expression voire de l’acceptation des opinions. Si ces périodes ont fait place à des débats violents et des interrogations et actions nécessaires, il ne faudra pas oublier que cette communauté trouve sa raison d’être dans de beaux moments de partage.

Pourtant cela fait bien longtemps que je n’ai pas participé à un salon ni à un tricothé. Une motivation et des envies différentes mais toujours un grand enthousiasme devant les initiatives qui naissent et se développent.

Au bilan de ces six mois, il me reste des châles à terminer et ma collection de chaussettes sans talon qui s’est largement agrandie… Ce n’est pas faute de se dire régulièrement qu’il faudrait s’en préoccuper… Mais la tendance à la procrastination est vraiment importante dans ce domaine. Et Dieu sait la place que prennent des ouvrages non terminés dans une maison !

Mon royaume de la chaussette

Alors cette année, les quelques tricots que j’ai emportés avec moi sont des ouvrages à terminer. A commencer par un certain nombre de ces chaussettes qui attendent leur talon auquel j’ai ajouté de quoi faire deux paires de chaussettes supplémentaires.

Ce sont deux écheveaux du club chaussettes de Mon Sheep Shop du 1er semestre 2019. Des couleurs douces et lumineuses. Coloris Naturel et Prendre soin de soi et des autres. J’ai hâte de voir ces chaussettes dans mon tiroir à chaussettes et de pouvoir les porter.

Mais les talons d’abord !!

Quand on tricote des chaussette, on a la choix de la réalisation du talon. Il y a le Fish Lip Kiss Heel (en rangs raccourcis), le talon à gousset avec sa variante renforcée et également le talon après coup. J’ai une grande affection pour le talon après coup. Surtout parce que je peux attendre d’avoir fini mon tube de chaussette pour le créer. Il faut juste avoir le cœur bien accroché quand il faut pratiquer une incision dans la chaussette pour placer le talon. (et accessoirement une bonne vue…)

Le souci avec ma façon de faire des chaussettes c’est que j’aime la méditation hypnotique que procure le tricot en rond sur 60 mailles… alors le talon comme la pointe des pieds… c’est moins amusant… car demandant de la concentration !!

Des châles… toujours…

La route a permis de bien avancer mon châle bicolore Briochealicious de Andrea Mowry. Il me restait un écheveau et demi de Lilouyarns avant de partir de Paris. Les rangs étaient particulièrement longs… il fallait de l’énergie et de la motivation pour avancer et nos voyages en voiture ont été salutaires pour que je n’abandonne pas !!

L’autre châle est perdition… est un secret… mais oui, il était lui aussi en perdition depuis février… l’écoute des livres audio de Game of Thrones dans le jardin à la fraîche en attendant que les hommes sortent de leur sommeil, ont permis de mettre fin à cette malédiction qui pesait sur ces deux châles …

Mais finalement rien de nouveau ??

Un nouveau challenge – Le pull en fade !

Si, si… un nouvel ouvrage a sauté sur mes aiguilles… avec un peu de recul, je sais que j’aurais dû m’orienter vers  un patron de gilet. Mais c’était sans compter sur mon envie de tricoter les laines de Paule (Urso Yarn) que j’ai achetées lors de mon dernier passage au salon de l’Aiguille en fête (2018, 2017 ?)… Pour limiter le volume dans la valise, je n’ai emporté que deux écheveaux… en étant bien consciente que les choses seraient un peu compliquées… car j’ai choisi de me lancer dans un pull en fade le Spector de Joji Locatelli.

C’est le parfait challenge. Entre la mixité des couleurs et l’attention à porter à la modification des textures, j’apprécie d’avoir fait ce choix pour cette fin de vacances où l’énergie remonte et où le besoin de faire des découvertes et de se défier est optimal.

Et ensuite ?

Il sera temps de rentrer à la maison… alors pour le retour… j’ai gardé une chaussette… pour avoir moins chaud sur les genoux qu’à l’aller…

et vous, quels projets vous accompagnent cet été ?

Je vous souhaite de bonnes vacances si vous y êtes déjà ou que vous les commencez aujourd’hui ou plus tard et une bonne reprise si comme moi vous vous apprêtez à reprendre le chemin du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :