Au jour le jour,  Métro boulot dodo

Des nouvelles au mois de mai

Bonjour,

J’espère que tu vas bien.

Il y a bien longtemps que je n’ai pas pris le temps d’écrire ici. Ce n’est pas que je ne trouve plus le temps d’écrire,bien au contraire. Mais j’écris différemment et pour le projet qui me tient à cœur.

Il y a des feuilles de brouillons éparpillées dans le salon. J’avoue que je ne sais plus trop dans quel ordre les prendre… J’écris longuement les articles de ma newsletter. D’ailleurs, sur mon cahier, j’ai commencé à tracer les lignes de celle du mois de juin. Le temps file toujours… juin déjà, la moitié de cette année tout aussi étrange que la précédente… et tout aussi épuisante nerveusement.

Petit point sur mes projets

Je sens mon cerveau partir à mille à l’heure… il faut dire qu’en théorie, j’ai mille choses à accomplir ces prochains mois. Je fais la liste surtout pour moi… parce que je suis un « peu » folle de penser que je pourrais tout accomplir… mais en fait pourquoi pas… Il suffit d’y croire – surtout d’y croire ! – et de s’organiser un peu

  • préparer un examen professionnel, celui que j’ai raté il y a deux ans bientôt. J’ai retenu quelques leçons : ne pas se sentir prête, se mettre beaucoup trop de pression, à vouloir être la candidate parfaite je n’en étais plus qu’une caricature tétanisée et terrorisée.
  • passer la certification de ma formation en astrologie
  • rédiger le mémoire de la formation en gyn’écologie holistique
  • construire la structure d’une expérience que je proposerai en novembre.

Mais d’ici là, je profite de mon jardin de balcon. J’ai choisi cette année d’être accompagnée par des fleurs et de les privilégier même si les fruits et les légumes sont aussi présents. Le bonheur de ces merveilles au quotidien… Même si la chaleur n’est toujours pas au rendez-vous et que j’en profite trop peu.

Parce que mes projets tournent autour du corps des femmes (mais pas que ! leurs élans, leur psyché, leurs talents innés), j’expérimente mon corps au quotidien. J’ai commencé à constituer ma tribu de soignants bienveillants pour me suivre et m’aider à entretenir et augmenter ma vitalité. J’y retrouve une naturopathe, une kinésithérapeute, un professeur de yin yoga ainsi qu’un centre bien-être… Je me rends dans celui-ci pour des saunas et des massages (même si c’est plus rare et compliqué avec les mesures sanitaires).

Les prochaines semaines qui vont me conduire vers les vacances vont être studieuses. Mais aussi articulées autour des expérimentations de lenteur, d’écoute et de reconnexion au corps.

A très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :