Au jardin,  Au jour le jour,  Dans ma bibliothèque,  Dans ma cuisine,  Lectures,  Les pouces verts... ou pas,  Maille endroit, maille envers et recommencer...,  Métro boulot dodo

Hello, Juin 2020 !

Bonjour,

Avec juin et le soleil de l’été qui s’élance, s’ouvre la seconde phase du déconfinement.

Pas encore le temps d’avant, toujours pas celui d’après. Une réacclimation à l’autre, aux incivilités… à l’impossibilité de la distanciation physique dans les transports… L’incertitude quant au moment où nous pourrions à nouveau nous voir et nous embrasser. Le temps qui s’installe et les peaux qui se manquent… Même si certains ont pu le faire… Nous n’avons pas encore la possibilité de l’envisager…

Juin, ce sera prendre le temps de juin, avec ce sentiment étrange que les vacances d’été arrivent bien plus vite que prévu….

Profiter de la saison au balcon

Je n’ai pas vraiment envie de retrouver la foule et le rythme infernal. Je me sens bien chez moi, même si c’est toujours le bazar…. et puis, il y a le balcon… cette pièce de 4 mètres carré dont je suis en définitive la seule à profiter. Alors si les chaleurs ne sont pas trop dissuasives…? Le mois de juin sera consacré à mon balcon… Et à en faire ma vraie pièce à vivre, jusqu’à l’hiver… Au moins, sachez que vous m’y trouverez !!

Il y a d’abord les petits plants issus des semis de mars qu’il faudra  replanter pour les plus développés. Les autres ont rejoint un début de pépinière / pouponnière. Il semble assez normal qu’ils aient du mal à se développer sur un balcon orienté au nord. Après les jolies fleurs de nigelle qui m’ont émerveillée ces derniers jours, espérer des fleurs, réaménager les jardinières et s’offrir la vision d’un rosier acheté samedi pour accueillir le rêve et faire entrer l’amoureuse sur cet oasis. Tel est le programme bucolique de mon mois de juin…

Apprendre, toujours apprendre…

Et c’est certain, il me faudra continuer mes formations qui m’apportent un cadre formidable d’épanouissement. J’y trouve mon compte de découvertes du monde. Les énergies qui me traversent durant ces temps d’études m’alignent avec mes désirs et mes envies. Le temps de l’émerveillement est au rendez-vous. Et en ce moment, c’est l’alignement avec la nature et sa médecine qui m’est nécessaire.

J’ai découvert le merveilleux travail de Marine @lacueilleusesauvage durant le mois de mai. Je rempile pour trois séances de déambulation pour le mois de juin pour cheminer en allant vers le solstice d’été. Découvrir les plantes, leur vertus, leurs magies au rythme de la saison… C’est ce dont j’avais besoin en ces temps de mouvement… J’ai beaucoup apprécié les six séances très denses du mois de mai. Mais que de découvertes. Même si je n’ai pas l’occasion de pratiquer avec des plantes fraîches. J’ai pris bien plus conscience de ce que contenait mes petits bocaux de plantes séchées et de la connexion dont j’avais besoin avec les plantes, la nature et la terre.

Au détour des pages

Mes lectures se sont un peu éparpillées car plus je passe de temps à étudier (et à aller en voiture au travail : j’étais une grande liseuse des transports en commun de façon quasi exclusive par période alors cela s’en ressent sur la pile de livre à lire…), moins je consacre de temps à la lecture.

J’ai repris la lecture de l’essai Tu seras un homme – féministe – mon fils ! d’Aurélia Blanc. Et commencer un peu trop de livres à mon goût ces dernières semaines. Je me laisse embarquer au fil de mes envies voir besoins dans le cadre de mes formations. Il va me falloir ralentir pour éviter un syndrome de « farcissement de la tête ». Lire, apprécier, aimer et surtout se laisser bercer… Le temps viendra.

De mes deux mains

La maison reste un champs d’expérimentation… Ranger, trier, reformuler mon environnement. Avec ou sans Marie Kondo… C’est une occupation sans fin… Je sors chaque week-end avec un sac de choses à jeter ou à donner sans avoir l’impression que la maison désemplisse pour autant !!

Sur mes aiguilles, les derniers jours de mai ont vu presque s’achever les dernières mailles de mon petit pull en jacquard sur le modèle du Navelli de Caitlin Hunter. J’ai adoré et je recommencerai cette semaine avec un autre modèle du même auteur qui devrait me faire le mois, au moins… Pendant ce temps, je réfléchis à ce que je vais emporter comme écheveaux pour les vacances…

Même si tricoter me sopote parfois ces derniers temps. (Besoin d’un break ??). Il m’arrive d’avoir envie de broderies et de projets coutures… Laisser venir…

Côté cuisine, je tente aujourd’hui une tarte à la rhubarbe. J’ai envie de clafoutis aux fruits de l’été… De salades de toutes les couleurs… Et de retenter l’expérience du levain… L’influence du podcast Vilain Levain n’y est pas étrangère… Prendre plaisir à cuisiner et conserver ces envies et ce plaisir jour après jour, expérimenter, c’est ce que j’ai réappris ces dernières semaines… Et ce que je veux garder…

Bon mois de juin !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :